Douce romance à Pompéï

Douce romance à Pompéï

Résumé :

Quand l’amour nous chasse. Quand l’amour nous blesse. Quand nous avons perdu l’envie d’aimer. Que reste-t-il de l’espoir et du bonheur? 
Geneviève Bernard est une écrivaine mondialement connue. Suite à un échec amoureux, elle n’arrive plus à écrire et sombre dans un cercle vicieux où se mêle alcool et fêtes tardives. C’est alors qu’elle croisera le destin de deux jeunes hommes à la recherche de l’amour dans une époque si lointaine à la sienne. Peuvent-ils apprendre ensemble à faire confiance de nouveau ? Peuvent-ils redécouvrir ensemble la magie des sentiments et du bonheur ?

Et si le Vésuve permettait d’unifier le destin des mélancoliques amoureux ?

Le commentaire de Martine : 
Quelle magnifique romance que je viens de terminer qui se joue sur deux tableaux, en plus d’être écrit à quatre mains. Je connaissais bien la plume de Judith Gagnon, mais maintenant, j’ai découvert celle de Karine Vienneau. 
Un tableau avec deux femmes, qui. chacune développe leur carrière professionnelle, une écrivaine et l’autre avocate tout en rencontrant des problèmes multiples, alcoolisme, jalousie, perte de confiance, etc. 
De l’autre côté, deux jeunes hommes d’une autre époque qui découvrent les voluptés de l’amour, de la complicité, et leur bonheur partagé dans leur amour. À Pompéi, ces deux hommes vivront une relation avec quelques tumultes. 
Deux histoires d’amour, de passion et de désir qui vont avoir certaines similitudes quoiqu’elles soient vécues dans deux époques totalement différentes et dans des environnements opposés. 
Une belle lecture comme chaque fois avec les écrits de Judith Gagnon, on ressent sa finesse, et j’ai surtout aimé le petit brin de délicatesse que la plume de Karine Vienneau m’a fait découvrir. C’est une romance très addictive avec des personnages marquants, j’ai aimé l’ambiguïté du personnage de Geneviève Bernard. 
Je vous conseille de lire ce roman sentimental qui vous fera découvrir les sentiments et l’amour partagé entre gens du même sexe.

 

Lien vers la chronique

http://lesmilleetunlivreslm.over-blog.com/2019/01/douce-romance-a-pompei-judith-gagnon-et-karine-vienneau-homoromance-editions-par-martine-levesque.html?fbclid=IwAR25Jc4J2jV1_qPG6-OUcWQKe9yNAtYny5G2gmpM8tpAiWjFfMjXXuhX1qw